Remédier aux « douces violences » des pratiques professionnelles en EAJE – Module 3 « Intégration »

Les « douces violences » sont des paroles, des gestes, des postures, de simples à priori ou jugements inadaptés et incompréhensibles pour l’enfant. C’est aussi le non respect de son rythme ou de certains de ses besoins. Dans les modules INITIATION et COMMUNICATION, le stagiaire a exploré les concepts de base, analysé ses pratiques professionnelles, exploré le champ des solutions, s’est doté d’outils et a amélioré la qualité de sa communication. Ce troisième module INTÉGRATION permet au stagiaire une intégration pérenne des compétences en approfondissant les concepts clés, en élargissant sa palette d’outils et en expérimentant de nouvelles pratiques.

Objectifs de la formation :

– Prendre de la hauteur en adoptant la « position méta » (être à la fois acteur et observateur) qui favorise la prise de conscience et l’intégration de nouveaux comportements.
– Entretenir des relations de qualité, une meilleure présence à soi et à l’autre favorisant les pratiques bientraitantes.
– Être davantage assertif et congruent, pour être notamment capable d’effectuer des régulations de qualité, à deux ou en équipe.

Programme

Jour 1 matin

Rappels des notions de base : douces violences, bientraitance, signes de reconnaissance, émotions et besoins, etc.

Jour 1 – ap-midi

État des lieux individuel et conscientisation : identification des réussites, difficultés, freins et obstacles.

Identification personnalisée des objectifs, des besoins et attentes du stagiaire.

Jour 2 matin

Écriture de saynètes en sous-groupes illustrant des « douces violences » : choix d’une situation, analyse des rôles et des enjeux, etc.

Jour 2 après-midi

Présentation des saynètes sous forme de jeux de rôle, analyse des situations choisies en lien avec les différentes notions et outils.

Identification des sources de douces violences et du « modifiable ».

Jour 3 matin

Les outils et étapes d’une démarche collective de prévention et d’amélioration continue

Jour 3 après-midi

Études de cas et mises en situation.

Bilan : synthèse des apprentissages, pistes d’actions individuelles et/ou collectives.

Pré-requis

Avoir suivi les modules (1) INITIATION et (2) COMMUNICATION

Modalités pédagogiques

Pédagogie active élaborée à partir du vécu professionnel des stagiaires
Alternance d’apports théoriques, d’exercices et d’études de cas
Alternance de travail collectif et en sous-groupe
Travail d’intersession demandé pour faciliter l’intégration des connaissances
Temps de « feedback » sur le vécu en intercession et jeux de rôle pour ancrer les apprentissages
Remise d’un mémento de formation

présentiel

Modalités d’évaluation

Des stagiaires
– Questionnaires d’intégration
– Mises en situation pratiques

De la formation
– Évaluation en fin de formation via un questionnaire de satisfaction
– Évaluation à froid par les stagiaires et le commanditaire (dans les 6 mois)

Personnes en situation de handicap
Le client informera le formateur de la présence de personnes en situation de handicap au moins 1 mois avant le début de la formation ; ceci afin de vérifier notre capacité d’accueil, selon le type de handicap. Le formateur prendra contact avec les personnes concernées pour leur proposer des compensations. Le cas échéant, Coopérer pour Former pourra orienter le client vers des organismes dédiés à l’accompagnement des personnes en situation de handicap.

Public concerné

Professionne.le.s de la petite enfance travaillant en EAJE

Durée

3 jours (21h)

Formation animée par

Sarah ALBERT

Tarif

En inter-entreprises :
630 € net de taxes

En intra-entreprises :
3000 € net de taxes

Contact et inscription

Sarah ALBERT
07 67 42 36 77
sarah.albert@lautreetsoi.fr